Blogue

Loup ou coyote?

Loup ou coyote?

| Auteur : Cindy Gagné | Catégorie : À découvrir

Comment fait-on pour différencier un loup gris (Canis lupus) d’un coyote (Canis latrans)? D’abord, grâce à la couleur de la fourrure. Celle du coyote est généralement de couleur gris jaunâtre. Ses pattes avant, son museau ainsi que le revers de ses oreilles sont de couleur fauve. Fréquemment, le bout de la queue du coyote est noir. Son ventre ainsi que sa gorge sont blancs. Quant à lui, le loup gris a généralement, comme son nom l’indique, un pelage gris, quoiqu’il puisse fluctuer entre le blanc et le noir.

 

Ensuite, il y a une différence notable au niveau de la taille. Le coyote est plus petit et plus mince que le loup gris et il a les oreilles plus pointues. Son museau est étroit tandis que celui du loup est plus large. Lorsqu’il court, le coyote garde sa queue plutôt basse. Lorsque le loup court, il porte la queue généralement assez haute. Pour ce qui est du poids et de la longueur, le loup est plus massif et plus long que le coyote. En effet, le poids du coyote varie entre 9 et 23 kg, tandis que celui du loup fluctue entre 18 et 42 kg. Pour ce qui est de la longueur totale, elle se situe entre 1 140 et 1 410 mm chez le coyote et entre 1 590 et 1 650 mm chez le loup gris.

 

Il y a également quelques différences appréciables en ce qui à trait aux habitudes de vie. Le loup gris vit généralement en meute, tandis que le coyote a plutôt tendance à vivre seul, quoiqu’il puisse parfois vivre en clan familial. De plus, le domaine vital du loup, c’est-à-dire la superficie dont il a besoin pour répondre à ses besoins vitaux, peut être considérablement plus important que celle du coyote. En effet, le domaine vital du coyote s’étend de 7 à 80 km2, tandis que celui du loup fluctue entre 39 et 13 000 km2.

 

Pour ce qui est du régime alimentaire, ces deux mammifères se différencient également de par la taille de leurs proies, le loup s’alimentant d’animaux de taille supérieure. Quant au coyote, il se nourrit principalement de mammifères de petites tailles, dont le campagnol, la marmotte commune (Marmota monax), le lièvre d’Amérique (Lepus americanus), le raton laveur (Procyon lotor), et parfois le cerf de Virginie (Odocoileus virginianus). Il mange aussi du poisson, des oiseaux, des amphibiens, des insectes, des fruits, de la charogne ainsi que des crustacés. Pour ce qui est du loup gris, il s’attaque principalement à de grands mammifères, tels le cerf de Virginie, l’orignal (Alces alces) et le caribou des bois (Rangifier tarandus). Il faut comprendre que le loup gris va fréquemment chasser en meute tandis que le coyote est plutôt un prédateur solitaire.

 

Le coyote et le loup ont néanmoins un point en commun, ils sont carnivores. Les carnivores ont une dentition bien adaptée à leur mode de vie. Leurs incisives sont petites et pointues. Leurs canines, qui sont longues, coniques et recourbées, sont très efficaces pour mordre et saisir les proies. Les carnivores ont également des dents dites « carnassières » que les herbivores ne possèdent pas. On les distingue facilement puisqu’elles ont des arrêtes tranchantes et s’emboîtent l’une dans l’autre pour bien déchirer la viande. Bien entendu, pour ce qui est du crâne, celui du loup est plus gros que celui du coyote.

 

Bien que vous n’ayez pas la chance d’observer le loup gris à l’état naturel en Gaspésie, vous avez l’opportunité de l’observer en semi-liberté, de même que les caractéristiques qui le différencient du coyote, au Bioparc de la Gaspésie. Les plus chanceux, qui participeront aux activités « Pleine Lune » et « Nuit blanche et faune nocturne », courront la chance d’entendre le hurlement des loups à la tombée de la nuit et de dormir à quelques pas de trois loups gris adultes. De quoi avoir la chair de poule…

 

Par Cindy Gagné

Biologiste et responsable de l'interprétation

Bioparc de la Gaspésie

Offre
spéciale

Sur présentation de votre bracelet reçu dans l'une des attractions incontournables, obtenez 15 % de rabais à l'entrée dans l'un ou l'autre de ces attraits.